Aout 2020

Il y a des jours plus lourds à porter que d'autres.


Des jours où tout s'écroule, où on est bousculé, poussé dans nos retranchements, balloté, dans le

doute.


Des jours où on a envie de baisser les bras et de se dire “à quoi bon ? “


Le choc. La tristesse. La peur de l'avenir aussi.


Mais une fois la tempête passée, on se trouve bien égoïste d'avoir craqué, d'avoir douté, d'avoir

lâché…


Il y a toujours pire ailleurs.

Il y a toujours plus grave.


Surtout quand on est si bien entourée.


Merci.

A ceux qui me soutiennent.

A ceux qui me ramassent.

Merci d'être là quand le courage me manque et quand mes vieux démons refont surface.


Promis je ne lâcherai pas.

Promis je vais me battre.

Je ne suis pas seule.