Octobre 2020

Chère maîtresse,


Hier sur la route de Logonna, j'ai pensé fort à ce professeur, à sa famille, pendant que je cheminais

vers toi, ma maîtresse de CM2, ma chère Hermine, la maîtresse qui m'a le plus marqué…


Toi que je retrouve 25 ans après, avec les mêmes yeux rieurs et cette voix cassée, comme la mienne.


Toi qui m'a guidé vers d'autres ci-eux… à la fin de la terre, vers ma Bretagne chérie. C'est grâce à toi

que je vis cette expérience à Logonna, que je reçois cet accueil merveilleux.


Tu m'as enseigné la solidarité, l'esprit d'équipe, l'amour du livre et de la documentation, le plaisir

d'apprendre, le goût de l'effort et du beau. Tu m'as rendu autonome et créative, intéressée et précise.


Venir à toi aujourd'hui alors qu'un homme, un professeur a été assassiné pour avoir essayé

d'enseigner la liberté d'expression ….hasard? Signe ?


Te retrouver aussi 1 an après que mon petit oiseau ce soit envolé….coincidence?


Je pense fort à elle, tu sais maîtresse… elle me manque tellement, et j'aurais bien besoin d'un câlin

de la maîtresse … Même à mon âge…


Mais ça aussi c'est interdit…


Trouver un sens à tout ça c'est compliqué…


et toi… et vous les apprenants… et moi aussi j'espère, nous faisons parti des personnes qui guident,

qui transmettent, qui marquent, qui font grandir, qui montrent la voie, qui donnent confiance…


Mourir pour un dessin, c'est révoltant, insupportable, intolérable.


Je veux continuer de transmettre aux enfants et aux adultes d'être libres, libres de vivre, libres

d'aimer et libres de s'émouvoir…


Je veux donner ce que j'ai reçu, et aujourd'hui, ça a encore plus de sens que d'habitude.


Alors merci maîtresse, merci de m'avoir fait venir jusqu'ici, merci de m'avoir fait devenir qui je suis,

merci d'être là encore et toujours…


On ne lâche rien.


#JeSuisSamuel